Oui, la pratique à domicile est un souhait de liberté et d’ouverture d’un grand nombre de praticiens aujourd’hui. Cette pratique ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine du service et permet aussi de renouveler l’approche écologique de nos déplacements.

C’est pour les patients, une manière d’avoir accès à la thérapie plus rapidement et plus simplement. C’est alléger son emploi du temps en évitant un énième déplacement pour aller à sa séance, c’est donc moins de déplacements motorisés, moins de pollution, et indéniablement éviter un stress supplémentaire..

De mon côté je peux garantir cette fonctionnalité grâce au vélo cargo. Celui-ci me permet de me déplacer plus rapidement, de stationner devant les immeubles ou les locaux, de ne pas subir les bouchons et retards, de minimiser au maximum mon empreinte écologique puisque le vélo n’est même pas électrique. Un cabinet d’ostéopathe, mais chez vous !
 

En terme de stress, le constat est le même pour moi, les trajets me permettent d’activer ma concentration, de potentialiser mes attentions et de regrouper mon énergie pour la séance à venir.

Comme émis précédemment, le but de ce concept est de garder les racines de mon métier, mais de modifier la manière d’apporter le traitement, modifications touchant tout autant les patients que le thérapeute. Et c’est bien cette synergie patient/thérapeute qui est si importante à la réussite d’un traitement!